Jan De Cock fait confiance à Immoweb pour vendre rapidement son patrimoine immobilier The Brussels Art Institute

Jan De Cock fait confiance à Immoweb pour vendre rapidement son patrimoine immobilier The Brussels Art Institute

Les élèves du cycle secondaire artistique de Sint-Lukas risquent de se retrouver à la rue

L'artiste Jan De Cock a choisi Immoweb pour vendre son patrimoine immobilier qui héberge actuellement l'école d'art Sint-Lukas. Pour celui-ci, mais plus encore pour les 412 élèves de l'école d'art Sint-Lukas et leurs enseignants, c'est une très mauvaise nouvelle. L'absence de subsides publics a toutefois mis l'artiste dos au mur. Cela met en péril les ambitions de développer une 'nouvelle école du Bauhaus' dans le quartier bruxellois de Cureghem.

Pas de bourse pour ce projet dans les prochaines années
Fin 2015, The Brussels Art Institute de Jan De Cock avait encore le vent en poupe. La Commission Communautaire Flamande avait investi 40 000 € dans les ateliers multidisciplinaires de Cureghem. L'autorité flamande y a ajouté une subvention de 50 000 €. La voie était ouverte vers une 'nouvelle école du Bauhaus', comme De Cock se plaisait à surnommer ce projet. Mais une bourse de 900.000 € destinée à le pérenniser n'a jamais été allouée. Aujourd'hui, De Cock fait face à une dette de plus d'un million d'euros, que l'artiste ne peut apurer seul. C'est pourquoi il se voit contraint de mettre en vente son patrimoine immobilier de la rue Auguste Gevaert. Pour y parvenir dans les plus brefs délais, il fait confiance à Immoweb.

Une perte pour le quartier de Cureghem et les humanités artistiques Sint-Lukas
L'absence de bourse pour ce projet est une très mauvaise nouvelle pour ce quartier défavorisé de Cureghem, selon Tom Kestens, Chief Operating Officer d'Immoweb : "Pour le tissu social et la valorisation du quartier, la vente forcée du The Brussels Art Institute est particulièrement néfaste. Nous espérons qu’il trouvera un acquéreur qui estimera à sa juste valeur l'importance sociale de l'édifice."

Mais pour l'école d'art Sint-Lukas, que De Cock a jadis fréquentée, cette évolution forcée est un drame : "The Brussels Art Institute accueille actuellement 412 élèves et 52 enseignants de Sint-Lukas. Il faudra au moins deux ans pour que les travaux de transformation du nouveau bâtiment soient terminés. Où loger tous ces gens ? Il y a déjà une carence structurelle de places dans l'enseignement à Bruxelles", relance Jan De Cock.

L'artiste rappelle enfin l'énorme source d'inspiration que représente l'école pour les artistes en herbe : "Lorsque j'ai ouvert The Brussels Art Institute, je ne savais pas exactement ce qu'il allait devenir. C'était un saut dans l'inconnu, certes, mais ce risque, je voulais le prendre. En tant qu'artiste, travailler dans un cadre où se mêle l'art, le cinéma, l'architecture, la musique et le théâtre est une fabuleuse source d'inspiration. Ce serait un scandale pour les milieux culturels belges si cela devait disparaître pour des raisons financières. Nous privons les artistes de demain de la chance de suivre une formation créative et socialement critique, qui se distingue des environnements scolaires plus traditionnels. Cela ne peut se produire."

Immoweb, intermédiaire pour un projet immobilier exceptionnel
Pour Immoweb aussi, cette vente est unique. Le patrimoine immobilier couvre 3 303 m². Outre l'école, il englobe un studio artistique, des salles d'exposition, des espaces de bureaux, une bibliothèque et un bar en marbre de Carrare. Jan De Cock veut de la sorte proposer aux jeunes artistes une salle suggestive, permettant des échanges et des interactions mutuelles entre les arts. "Ce projet ne porte pas seulement sur la vente de briques, car De Cock vend également toute la collection d'art présente dans son atelier. L'acheteur deviendra notamment propriétaire des œuvres (44 natures mortes et 45 sculptures) que l'artiste a utilisés pour son exposition à la Tate Modern de Londres. C'est ce qui rend ce projet si particulier, certainement pour les amateurs d'art", explique Tom Kestens.

Lien vers l'annonce immobilière : http://www.immoweb.be/fr/buy.Estate.cfm?IdBien=6276069

Photos © Geoffroy LIBERT

 ----------------------------------------------
Fin du communiqué de presse.

Pour plus d'informations :
Tom Kestens
Chief Operating Officer
0499 54 92 26
tom.kestens@immoweb.be

Karin Struys
Contact presse Immoweb
0499 03 57 22
karin@upr-corporate.be

Vous ne souhaitez plus recevoir de communiqués de presse d'Immoweb ? Il suffit d'en avertir tom.kestens@immoweb.be.

À propos d'Immoweb
Immoweb a été créé en 1996 et est devenu le leader incontesté du marché immobilier belge pour la vente et la location de : maisons, appartements (anciens ou neufs), terrains à bâtir, garages, bureaux, espaces commerciaux et locaux d'entreprise. Immoweb est une filiale du groupe allemand des médias Axel Springer Digital Classifieds, qui outre Immoweb.be, exploite plusieurs sites Internet très fréquentés : seLoger.com (site immobilier français), Totaljobs.com et Stepstone.com (sites d'emplois internationaux), ainsi qu'Immonet.de (site immobilier allemand). Plus d'informations sur www.immoweb.be.

A propos de UPR Corporate