Skip to Content

Les études supérieures nuiraient à la santé des étudiants

Action "C'est Lidl qui régale..." : fruits et légumes gratuits pour adopter de meilleures habitudes alimentaires

75 % des jeunes n'ont pas une alimentation équilibrée et 65 % ne pratiquent pas assez de sport durant leurs études supérieures. Certes, la majorité des étudiants (88 %) se préoccupent de leur santé, mais déclarent ne pas disposer d’assez de possibilités ou de stimulants pour adopter une alimentation plus saine. Une nouvelle enquête de la VUB montre en outre qu'une alimentation et un style de vie déséquilibrés exercent une influence négative sur les résultats académiques. Face à cette nécessité de sensibilisation, Lidl lance l'action "C'est Lidl qui régale..." visant à encourager les étudiants à consommer davantage de fruits et légumes frais. Par une campagne de communication et un concours, la chaîne de magasins offrira à un millier d'étudiants une année (académique) de consommation gratuite de fruits et légumes !

Les chiffres ci-dessus proviennent d'une récente étude menée par le bureau d'études indépendant i-Vox, pour le compte de Lidl, auprès d'un échantillon représentatif de 400 étudiants du supérieur, et de l'analyse des rapports et études scientifiques par Patrick Mullie, expert alimentaire et professeur à la VUB, IPRI Lyon, Erasmus Brussel.

Les chiffres ci-dessus proviennent d'une récente étude menée par le bureau d'études indépendant iVox, pour le compte de Lidl, auprès d'un échantillon représentatif de 400 étudiants du supérieur, et de l'analyse des rapports et études scientifiques par Patrick Mullie, expert alimentaire et professeur à la VUB, IPRI Lyon, Erasmus Brussel.

Le rapport sur l'état de santé des étudiants des universités et des hautes écoles ne prête guère à l’optimisme. En règle générale, ils mangent beaucoup trop peu de fruits et légumes frais : seuls 25 % consomment un ou deux fruits par jour et 35 % une ou deux portions de légumes. Autrement dit, entre 65 et 75 % des étudiants ne bénéficient pas de leur ration quotidienne suffisante en fruits et légumes. En outre, un étudiant sur trois pratique moins d'une heure de sport par semaine.

Tout cela explique pourquoi un quart des étudiants masculins, tout comme des koteurs, se trouvent en situation de surpoids (indice de masse corporelle supérieur à 25).

Pour beaucoup d'étudiants, un style de vie déséquilibré commence dès le petit-déjeuner : 1 sur 10 ne déjeune jamais, voire près de 13 % chez les jeunes hommes. Quant à ces derniers, l'étude révèle que la situation dégénère davantage en kot qu'à la maison : leur IMC est plus élevé, ils pratiquent moins de sport, déjeunent moins souvent et… boivent plus d'alcool.

L'analyse des résultats d'études scientifiques récentes réalisées par l'expert alimentaire Patrick Mullie confirme les conclusions de l'étude de Lidl. "En moyenne, les étudiants prennent 3 à 4 kg au cours des trois premières années d’études. Une nouvelle étude de la VUB établit un lien clair et inversement proportionnel entre l'alimentation et les performances scolaires : plus le poids, l'IMC et le tour de taille augmentent, plus les résultats aux examens se tassent. Les étudiants mangent davantage dans les restos universitaires et consomment plus d'alcool, de frites et de sodas. Ceux qui négligent leur alimentation adoptent un comportement qui exerce une influence négative sur leurs résultats académiques. Au contraire, les adeptes d'un style de vie et d’une alimentation équilibrés obtiennent de meilleurs points", explique le professeur Mullie.

 

Action "C'est Lidl qui régale..."

Après la récente action "Caisses santé", qui mettait en valeur les collations saines de fruits et légumes et incitait les consommateurs à des achats plus équilibrés aux caisses, la chaîne de supermarchés Lidl veut désormais faciliter l'accès aux fruits et légumes, d'où son action de sensibilisation "C'est Lidl qui régale..." en ce début d'année académique. Dans une campagne médiatique nationale, Lidl invite les étudiants à consommer davantage de fruits et légumes. Jusqu'au 12 octobre, ils peuvent participer à un concours qui permettra à mille d'entre eux de recevoir chaque semaine et gratuitement un sympathique “Lidl Bag” de fruits et légumes frais.

"Nous laissons aux gagnants la totale liberté de choix des fruits et légumes qu'ils veulent emporter chaque semaine. S'ils veulent offrir des poires à leurs cokoteurs, ou plutôt préparer une grande casserole de potage aux tomates, ils peuvent utiliser pour cela le Lidl Bag. Il pourra être rempli chaque semaine jusqu'à ras bord. Par cette action, Lidl veut inciter les étudiants en kot à se tourner plus spontanément vers un morceau de fruit ou de légume", explique le porte-parole de Lidl, Julien Wathieu. "Nous agissons ainsi parce que nous accordons beaucoup d'importance à la santé des consommateurs. Mais bien entendu, nous espérons que les étudiants qui se rendront dans nos magasins durant l'année académique, pour enlever leur sac de fruits et légumes gratuits, seront enclins à se fournir chez nous en viande hachée, confitures et autres tubes de dentifrice…"

Conscientisation et action

Une très large majorité d’étudiants interrogés (88 %) déclarent se préoccuper de leur santé. 76 % souhaitent une alimentation plus équilibrée, 69 % voudraient maigrir et 65 % pratiquer plus de sport. Selon eux, des conditionnements plus petits ou des portions préemballées de fruits et légumes frais en supermarché (72 %), des prix plus bas (61 %) et des méthodes de préparation plus rapides de repas équilibrés (58 %) les inciteraient à adopter une alimentation plus saine.

"Accorder plus d'attention aux habitudes alimentaires des étudiants durant leur parcours de supérieur s'avère important, comme le confirme l'enquête scientifique menée pour le compte de Lidl. La transition du secondaire vers le supérieur s’impose en effet comme un passage critique essentiel de leur vie. Ils passent d'un environnement domestique protégé, assurant une alimentation plus équilibrée, du sport et de l'activité physique, à un environnement neuf, où ils risquent de basculer rapidement vers un style de vie malsain. Cela a des répercussions claires sur leur santé et leurs résultats académiques, et hypothèque également leurs futures habitudes alimentaires, voire leur bien-être général. On sous-estime trop souvent ce phénomène, d'où l'importance d'actions de sensibilisation comme le "C'est Lidl qui régale..."," conclut le professeur Mullie.

Pour plus d’information concernant le concours : www.lidl.be/mon_lidlbag

Lidl Belgique est une chaîne exploitant près de 300 supermarchés en Belgique et au Luxembourg. Plus de 5300 collaborateurs se dépensent quotidiennement pour approvisionner les supermarchés en légumes et fruits frais et produits de marques de producteurs, de la plus haute qualité aux prix les plus bas. L'entreprise belge traduit les concepts de simplicité et de convivialité dans des achats au meilleur prix, sans perdre en qualité. En outre, Lidl mise sur la durabilité et sa stratégie 'En route vers demain' pour un avenir meilleur pour l'homme et la nature.

Contactez-nous
Julien Wathieu Porte-parole Lidl, Lidl
Julien Wathieu Porte-parole Lidl, Lidl
A propos de UPR Corporate